• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

La rétention spécifique de gènes chez les levures : un nouveau mécanisme évolutif pour générer de la biodiversité

Une étude sur la génomique des levures d'intérêt agroalimentaire et biotechnologique présente une nouvelle façon de considérer l'évolution des levures domestiquées (celles par exemple qui sont utilisés dans la production de Camembert, Brie ou Pont l’Évêque). Ces travaux ont été publiés dans la revue Nature Scientific Reports le 25 juin 2015.

Le Centre Internationational de Ressources Microbiennes (CIRM), collection de levures à Grignon.. © Inra, MAITRE Christophe
Mis à jour le 26/06/2015
Publié le 23/06/2015

Le Centre de Ressources Biologiques CIRM-Levures (Unité Micalis à l'Inra de Jouy-en-Josas), en collaboration avec le CRG de Barcelone (Espagne), l’Université de Gand (Belgique), le Génoscope et des Unités AFMB et URGI de l'Inra, a mené une étude sur la biodiversité des levures en utilisant comme modèle la levure fromagère Geotrichum candidum.

Une analyse phylogénétique individuelle de chacun des gènes a révélé que la rétention spécifique de gènes au cours de l'évolution pouvait contribuer significativement à  la spécificité des levures. Ce nouveau mécanisme, décrit dans la revue Nature's Scientific Reports (25 Juin 2015), s'ajoute aux deux mécanismes déjà connus, duplications et transferts horizontaux de gènes, pour générer rapidement de la biodiversité et promouvoir potentiellement l'adaptation à  certains milieux.

www.nature.com/scientificreports

Differential gene retention as an evolutionary mechanism to generate biodiversity and adaptation in yeasts

Guillaume Morel, Lieven Sterck, Dominique Swennen, Marina Marcet-Houben, Djamila Onesime, Anthony Levasseur, Noémie Jacques, Sandrine Mallet, Arnaux Couloux, Karine Labadie, Joëlle Amselem, Jean-Marie Beckerich, Bernard Henrissat, Yves Van de Peer, Patrick Wincker, Jean-Luc Souciet, Toni Gabaldón, Colin R. Tinsley & Serge Casaregola

Scientific Reports (2015), 5, 11571, doi:10.1038/srep11571

Published  25 June 2015